Urbanisme

PLU

Les autorisations d’urbanisme délivrées jusque-là sur les bases du Plan d’Occupation des Sols arrivent à leur terme.
Conformément à la loi, un Plan local d’Urbanisme (PLU,) respectueux des prescriptions du Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) du grand bassin annécien, arrêté début 2014, est en cours d’élaboration.
Pour se faire, suite à un appel d’offres, le cabinet « Cachat / Lachat » de Thonon le Bains, spécialisé en urbanisme, a été retenu pour mener à bien cette procédure aux côtés des élus.

La gestion du territoire en « bon père de famille » qui prévalait jusque-là est révolue, et les idées reçues vont être bouleversées.
Nous entrons aujourd’hui dans l’ère des calculs, quotas, orientations d’aménagements, etc …
Saint Martin Bellevue se voit affecter, d’ici 2030, l’accueil de 450 nouveaux habitants, à répartir à 90% sur deux pôles principaux que sont « Mercier » et « Les Diacquenods », là où se trouvent équipements et services.
La notion de consommation de l’espace est à intégrer, avec une moyenne de 250 m2 à affecter par logement, ce qui fait la part belle à l’habitat collectif.
Dans le cadre du Plan Local de l’Habitat (PLH), 25% des nouvelles constructions devront être en locatif aidé.

Pour mener à bien ce vaste chantier qui va changer le visage urbanistique de notre territoire, la population sera largement associée aux échanges, débats et autres concertations, car c’est au travers de ce futur document que le visage de Saint Martin Bellevue va être figé pour des décennies.

En attendant cette nouvelle procédure, vous trouverez ci-après les documents validés en décembre 2009 :

Projet d’aménagement et de développement durables (PAAD)

Le PADD est une pièce clef du PLU
– Toutes les évolutions du PLU prendront un appui réglementaire sur le contenu du PADD.
– Toutes les pièces réglementaires du dossier PLU (OAP, prescriptions graphiques et prescriptions écrites) doivent être en cohérence avec le contenu du PADD.
Réunion publique du 10 juin …


Etude d’un éco hameau à Mercier

Dans le cadre de la mise en compatibilité de son document d’urbanisme avec le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) du bassin annécien, la commune a fait étudier par un conducteur d’opération nommé TERACTEM, une orientation d’aménagement dans le secteur de la Chapelle de Mercier sous la forme d’un éco hameau.

L’objectif est de répondre aux exigences de densification et de mixité sociale de l’habitat, comme le SCOT l’impose à notre collectivité, tout en privilégiant la qualité de vie et le renforcement de « l’esprit village ».
Des services de proximité doivent compléter ce projet.

Dans le cadre de cet aménagement futur, la gare SNCF aura une place prépondérante, avec une réouverture attendue pour les voyageurs, qui disposeront d’une véritable alternative à la voiture pour les déplacements vers l’agglomération d’Annecy.
Les déplacements doux en direction d’Argonay seront favorisés avec la réalisation dès cet automne d’une voie cyclo pédestre, à flanc de coteau, en prolongement de la route des « Molliats ».