Le mot du maire

Christian_ROPHILLE

Dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales, monsieur le Préfet de la Haute Savoie propose un schéma de fusion des cinq « Etablissements Publics de Coopération Intercommunale » (EPCI), que sont, les communautés de communes du « Pays d’Alby », « Rive Gauche du Lac d’Annecy », « Tournette », le « Pays de Fillière » et la communauté d’agglomération d’Annecy.

Ce périmètre regroupe 44 communes fortes d’une population d’environ 190 000 habitants.

Les compétences obligatoires et optionnelles que doit gérer cette nouvelle entité comprennent :
– Le développement économique et touristique.
– L’aménagement du territoire et la politique du logement.
– L’environnement avec en particulier la gestion de l’eau et des déchets.
– Les transports et infrastructures.
– La solidarité et l’action sociale pour les personnes âgées.

Resteront à la charge des communes :
– L’urbanisme
– La voierie, le déneigement et la gestion des bâtiments publics.
– Les procédures d’appels d’offres et mises en concurrence pour les achats et investissements.
– L’enfance – jeunesse (crèche / accueil périscolaire / centres de loisirs ….
– Les Finances
– L’Etat civil / le cimetière.
– L’animation et les associations.

La loi a imposé pour les communes incluses dans ce schéma, de donner par délibération, un avis avant le 06 décembre 2015.
Le conseil municipal de St Martin Bellevue, par 16 voix pour, 2 abstentions et une voix contre s’est en majorité prononcé favorablement lors de sa séance publique du 23 novembre 2015.
Après le vote des 44 communes, Monsieur le Préfet publiera par arrêté le schéma définitif de ce que sera la future agglomération d’Annecy. Les élus des collectivités concernées auront à mettre en place pour le 1er janvier 2017, les dispositions nécessaires au fonctionnement des compétences obligatoires. D’éventuelles compétences optionnelles pourraient être ajoutées au cours des négociations, telles par exemple la défense incendie et secours aux personnes, les équipements sportifs, etc. …..

La question de la représentativité au sein de la nouvelle assemblée se pose aux élus du Pays de Fillière.
7 communes Nâves-Parmelan, Villaz, Les Ollières, Aviernoz, Thorens-Glières, Evires et St Martin- Bellevue souhaitent travailler sur l’éventualité d’une union qui ferait la force du bassin de vie et porterait au mieux les intérêts de nos territoires.
Cet éventuel regroupement, fort de 13 000 habitants, assurerait un, voire deux postes à la gouvernance de la future grande agglomération, lieu où se prennent des décisions impactant le quotidien de chacun.
Par 15 voix pour, et 4 contre, le conseil municipal s’est là aussi prononcé favorablement et s’engage à étudier un tel projet.
A l’issue du travail mené à sept, les conseils municipaux auront à se prononcer sur l’opportunité de cette fusion avant le 30 mars 2016.

Pour nos communes, la réforme mise en place par le gouvernement remet en cause un mode de fonctionnement historique, hérité de la révolution.
Pour faire les choix les plus judicieux et agir pour ne pas subir dans le seul intérêt des habitants de St Martin-Bellevue, un débat avec le plus grand nombre s’impose. A l’avancée des discussions et négociations, des réunions d’informations et d’échanges seront organisées.
L’impact des décisions prises dans les mois à venir se répercutera sur plusieurs décennies.
Aussi, plus que jamais, cette nouvelle page d’histoire doit être partagée et écrite par tous dans un esprit citoyen.

Le Maire, Christian Rophille